Crédit

Prêt relais immobilier : principe et fonctionnement

Vous êtes propriétaire d’un bien, mais vous en convoitez un neuf ? Comment trouver le financement ? Tout simplement en faisant un prêt relais. Nous vous en expliquons ici le fonctionnement.

Un prêt relais immobilier, c’est quoi exactement ?

Dans la logique, on vend un bien et on en cherche un nouveau. Le seul problème étant qu’il faut trouver une solution intermédiaire d’hébergement. Faire coïncider les dates relève souvent de l’impossibilité logistique.

C’est pourquoi de nombreuses personnes, quand elles ont trouvé un nouveau bien immobilier qui réponde tout à fait à leurs souhaits ne prennent pas le risque de le voir leur échapper. Ils font une proposition d’achat et cherchent ensuite à vendre l’ancien. Pour que cela soit possible, il faut passer par un prêt relais. C’est un crédit à court terme accordé par une banque, dans l’attente de la revente.

Comment fonctionne le prêt relais ?

Dans les faits, il faut financer un nouveau bien, sans avoir vendu l’ancien ; donc être propriétaire simultanément de deux biens immobiliers. Il est par ailleurs courant que le nouveau bien soit plus cher que l’ancien. Difficile d’avoir assez de trésorerie, souvent, pour faire face. C’est pour répondre à ce type de problématique que les établissements bancaires proposent ce que l’on appelle le prêt relais (en savoir plus), qui sera couplé, pour la somme restante à un prêt amortissable.

Pendant une période courant entre douze et vingt-quatre mois, le propriétaire peut ainsi profiter de son nouveau bien tout en cherchant un acquéreur au meilleur prix pour son ancienne habitation. L’idée ici est de ne pas être pressé par le temps et de baisser le prix alors que l’estimation est juste.

Car c’est justement l’estimation du bien qui a servi de base pour le prêt relais qui est accordé. On estime en effet que le montant d’un prêt relais est de 50 à 80% du prix de vente estimé de l’ancien bien. Pourquoi pas 100% ? Tout simplement parce qu’il n’est jamais certain de vendre une maison ou un appartement au prix demandé.

Prêt relais : je n’arrive pas à vendre mon bien, comment faire ?

La banque peut accorder un délai supplémentaire si vous n’arrivez pas à vendre votre ancien bien immobilier, mais ce n’est pas systématique. Cela dépend notamment du fonctionnement interne de la banque et du montant de l’emprunt que vous avez demandé. Il est possible que la banque exige un remboursement intégral du prêt. Lors du premier rendez-vous, assurez-vous que le report est possible, dans ce cas.

Mais il est aussi nécessaire de se remettre en question, en tant que vendeur. Ne faut-il pas préférer baisser un peu le prix de vente, pour être certain de vendre le bien, avant la fin des 24 mois ? A l’approche de l’échéance (6 mois, voire plus), commencez à descendre progressivement le prix.

Si malgré tous vos efforts, votre maison ou votre appartement ne trouve pas preneur, vous avez toujours la possibilité de le mettre en location. Le montant du loyer pourra servir à payer vos mensualités.